RÉSIDENCES ARTISTIQUES

70 groupes par an en résidence dans nos studios.

CONTACT :
Jérémy Perrouin
Régisseur studios et technicien son
studio[at]amicentre.biz
07 60 70 82 22


Mise à jour : octobre 2021


 

pratiques
RÉSIDENCES ARTISTIQUES

LES ARTISTES EN STUDIO

DANS LES STUDIOS EN OCTOBRE

DANS LES STUDIOS EN OCTOBRE

///////////////////////////////////////////////////
CAÏN MUCHI

En résidence du 3 au 9 octobre

Cain و Muchi est né d’une collaboration entre Vanda Forte et Sinclair Ringenbach. L’accent est mis sur le détail, tant dans la recherche de la matière sonore que dans l’orchestration, créant un univers où se mêlent voix cristallines, beats électroniques et pulsations percussives. Un voyage onirique et réaliste à découvrir dans cet hybride-live exclusif.

///////////////////////////////////////////////////
HALONE

En résidence du 3 au 9 octobre

Halone est une association de loi 1901 fondée en 2021 par Guillaume Brevet et Léo Huet. Axée dans les arts numériques, elle a plusieurs champs d’action.
D’abord, Halone est une association d’artistes. De par des créations audiovisuelles génératives, des installations numériques interactives, Guillaume et Léo proposent des œuvres sombres, inquiétantes, qui questionnent nos rapports au numérique et au vivant, en stimulant les liaisons Homme/Machine que nous pratiquons quotidiennement. Ils explorent les intersections entre arts et sciences au travers de créations interdisciplinaires. Seuls ou en collaborations avec d’autres artistes, les propositions relèvent de la création algorithmique générative, audio-réactive et toujours liées aux nouvelles technologies.
Ensuite, Halone propose de l’accompagnement auprès d’autres artistes, étudiant·e·s ou au début de leur carrière pour la plupart. Derrière cet accompagnement se trouvent plusieurs propositions : assistance technique, aide à la promotion et à la diffusion. En ayant toujours à cœur le partage de connaissances et de compétences, Halone se place en tant que partenaire auprès des artistes accompagné·e·s.
Enfin, nous avons à cœur de prolonger nos partages de compétences par le biais d’ateliers. Nous souhaitons œuvrer à la démocratie culturelle en proposant ces ateliers à toutes celles et ceux désirant acquérir des compétences en création sonore, visuelle, programmation...

Instagram

///////////////////////////////////////////////////
JEROME LAPIERRE

En résidence du 3 au 9 octobre

Jérôme Lapierre a notamment joué avec le groupe Fire Warriors, et la chanteuse Lhasa. Il a participé à de nombreux projets pour la danse, le théâtre et le cirque. Multi-instrumentiste évoluant dans différents genres musicaux, c’est aussi un compositeur de musique à l’image ayant travaillé sur des documentaires, films et autres synchronisations musicales. Il a également composé des génériques pour la radio. Un album « Musiques de films qui n’existent pas » est sorti en 2017 chez Pbox. Un second album est en cours, ainsi qu’un ciné-concert dont la première aura lieu cet automne au festival « Le tympan dans l’oeil ». C’est pour travailler sur ce projet qu’il est actuellement en résidence à l’AMI.

///////////////////////////////////////////////////
FRED SKITTY

En résidence du 3 au 9 octobre

Fred Skitty est une jeune auteure/compositrice/interprète et productrice d’une musique à mi-chemin entre house music et chanson pop. Fan de musique des 80’s, elle produit des morceaux au son très actuel allant chercher du côté de la house pop autant que de la dark disco. L’une de ses singularités est de poser une voix profonde sur ses productions,
apportant une touche new-wave avec des textes en anglais ou en français.
C’est d’abord en tant que DJ que Fred Skitty fait ses premières scènes. Cette fille à l’allure discrète s’est affirmée au fil du temps comme productrice de musique électro avec un son bien à elle. En 2013 elle réalise ses premières maquettes, dans sa chambre, avec son ordinateur et un casque bon marché utilisé en guise de micro ! En 2016, elle s’installe àLondres où elle commence à tester sa musique sur des scènes de la capitale britannique. Celle qui a passé ses années collège à imiter les chorégraphies de Madonna et autres icônes de la pop culture s’autorise à vivre ses rêves. Après un single remarqué en 2017, son premier EP paraît en 2020 et accroche l’intérêt d’un public d’initiés et d’une presse élogieuse, décrivant cet opus comme “élégant, (...) en droite ligne de Kavinsky et son célèbre “Nightcall” (Rolling Stones Magazine) ou telle une “épopée électro nocturne rendant hommage à une certaine culture du clubbing” (Barbieturix).
Après avoir écumé quelques scènes de salles de concert et avoir participé aux sélections
des Inouïs du Printemps de Bourges, Fred Skitty est prête à présenter en avril 2022 son
nouveau single avec un très beau clip sur le titre Je m’ecchymose, annonciateur de l’album à paraître en septembre 2022.

Site
Soundcloud
Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
WATCHA SOUNDCLASH

En résidence du 3 au 9 octobre

Depuis leur port méditerranéen de Marseille, le Watcha SoundClash revisite l’héritage africain de l’île de Cuba et des côtes pacifique de la Colombie. ”Herencia Africana”
Sous les yeux bienveillant du dieu de la foudre Chango, c’est sur une solide fondation afro-beat, hip hop, reggae et oriental-beat que les deux « brujas », Sista Ka la marseillaise et Pati la chilena (Cumbia Chicharra) posent leur voix harmonieuses.
Un sound clash afro-tropical riche en couleur qui prend feu dans un live électronique dirigé de main de maître par Suprem Clem, l’homme poulpe, entouré de ses machines, claviers, pads et contrôleurs et épaulé d’un percussionniste, Tommy Tomi, histoire de faire monter la sauce et de vous achever sur le dancefloor.
Pour l’occasion le WSC sera accompagné d’une section cuivre et d’invités surprise afin de prôner la culture sound system et les valeurs du métissage dans toutes les langues de la terre…
Facebook

///////////////////////////////////////////////////
KILLIAN DE LUMIÈRE

En résidence du 10 au 16 octobre, dans le cadre de la sortie d’EP le 20 octobre.

Killian de Lumière est mystique désorienté qui prêche le retour à la danse, à la transe, et aux intelligences du corps. Le projet mêle la légèreté de l’humour absurde à la profondeur fugace de la poésie. les rythmiques d’influence africaine, les kick-drum autoritaires et les nappe de synthétiseurs enveloppants se côtoient pour créer une expérience immersive où la surprise est la règle.

Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
LA CUMBIA CHICHARRA

En résidence du 10 au 16 octobre

La Cumbia Chicharra entrechoque avec sensualité la cumbia, les rythmes d’Amérique latine, les sons urbains et actuels. Le groupe marseillais assemble ses influences sans frontières et avec le plaisir du risque. Une musique savoureuse et explosive.

Site
Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
KRNVG

En résidence du 10 au 16 octobre

Confectionné à partir d’un mélange de plastique et de métal, KRNVG rassemble huit soufflants, un batteur et un plombier percussionniste. Ensemble acoustique, ils proposent un brassage de sons puissants et de polyrythmies hypnotisantes. Libre de la notion de genre, KRNVG joue un répertoire métissé et éclectique surfant sur le fil entre ombre et lumière, chaos et harmonie, complexité et simplicité. Que ce soit en rue ou dans une salle de concert, pour une foule de gens ou dans un cercle intime, KRNVG vous emmène dans une transe cuivrée dont on ne sort pas indemne.

///////////////////////////////////////////////////
NORMAL CRACRA

En résidence du 10 au 23 octobre

Accompagné en 2022 par l’AMI dans le cadre du dispositif BE ON

Blanche Lafuente et Sean Drewry font du sale, mais pas plus que n’importe qui. C’est finalement assez normal. Parce qu’ils sont enfants de musiques expérimentales, le duo craque pour une musique qui attrape le corps en même temps que l’esprit et qui vous fait entrer en transe par le battement d’une dissonance ou par le son régulier de la grosse caisse.
À l’étroit dans des niches musicales parfois trop cloisonnées, Blanche Lafuente (Nout, Qonicho Ah !, Mamiedaragon) et Sean Drewry (Grand8, Sven Jalsco, Sweet Lovers) ont créé Normal Cracra pour leur servir de terrain de jeu où tous les coups sont permis. Les deux artistes, nées de la scène sous-terraine du jazz qu’on appelle difficilement du jazz, nourries d’improvisation et de bruitisme, explorent le champ de l’expérimental festif et du noise joyeux. Ce qui émerge est une musique qui mélange acoustique, électronique, rythmiques efficaces et bidouillage sonore.
Grâce à leur collaboration avec le danseur de popping Stark (Barza Pop Family), le duo élargit son champ d’action en créant un spectacle où musique et danse interagissent étroitement. Stark navigue entre les styles et réagit en temps réel aux inflexions de la musique, sans que le contrôle ne soit accordé à l’un ou l’autre. Un spectacle vivant au sens premier du terme : changeant, évolutif, imprévisible, adaptatif.
Avec Normal Cracra, l’enjeu est de repousser encore les frontières qui se forment entre ces différentes niches musicales, et mettre en mouvement le corps pour retrouver l’énergie de la musique de danse traditionnelle dans cet univers sonore souterrain. Ce travail a déjà démarré avec le danseur de popping Stark, avec qui ils développent un spectacle danse et musique freestyle, Pagaille.

Instagram

///////////////////////////////////////////////////
SINCES CHARLES

En résidence du 17 au 23 octobre

Since Charles, un pseudo anglophile pour un projet pourtant bien français, celui de Charles Sinz, chanteur et unique musicien, aux synthés, machines et à la guitare. Avec son electro pop amoureuse dans ses textes et nostalgique dans ses influences, Since Charles invoque autant Etienne Daho que Flavien Berger, les musiques noires que la new wave. Côté paroles, il manie le français pour témoigner des bribes de souvenirs amoureux, des rencontres urbaines et noctambules. La voix est inspirée, posée et juste, entre pop et soul futuriste.

Soundcloud
Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
JO KEITA QUARTET

En résidence du 17 au 23 octobre

Jo Keita, chanteur, auteur et compositeur, puise sa musique dans ses origines africaines qu’il mêle à la culture Pop et urbaine d’aujourd’hui. C’est au Sénégal, en passant par la Côte d’Ivoire, que Jo Keita se forge une culture musicale éclectique en écoutant la collection de disques de son père, Bob Marley, Salif Keita, Cheikh Ndiguel mais aussi Otis Redding, Steel Pulse, positif black soul et Daaraji Family. Il s’achète alors une guitare, et commence à composer des chansons en wolof, anglais, français, et bambara. Au Sénégal il côtoie les Baye Fall, confrérie spirituelle avec laquelle il développe son chant.

Site
Facebook
Soundcloud

///////////////////////////////////////////////////
BONGI

En résidence du du 24 au 30octobre

Dans les incantations ou dans les chuchotements, Bongi sait donner du souffle à la musique de ses racines sud-africaines. En l’arrosant de sa voix polymorphe, suave ou grave, de ses envolées mélodiques ou encore de son troublant chant diphonique, auquel elle donne un éclat inouï dans l’écrin délicat des guitares et des rythmiques tout-terrain. Lorsque se brouillent les frontières, l’hybridation de Bongi semble encore plus claire : sa world-pop s’épanouit quand elle prend langue avec le maskanda, ce blues polyrythmique zoulou, ou quand la folk-music chargée de spiritualité s’emballe au contact des percussions. On en ressort envoûté et saisi par les chants du quotidien, d’amour, de lutte et de nostalgie, qui, révélés sur scène, deviennent irrésistiblement festifs, attisés par l’empreinte solaire d’une artiste à la rayonnante personnalité.

Site
Facebook

///////////////////////////////////////////////////
CYMATIC

En résidence du du 24 au 30octobre

Accompagné en 2021 par l’AMI dans le cadre du dispositif du dispositif Garage d’Hip Hop Society

Cymatic est la réunion de quatre rappeurs, abe, Gioslo, Joe Nassin et Solal Ody. Ils commencent le rap à l’adolescence, entre freestyle de rue et open-mics. Leur passion
pour cette discipline les poussent à participer à des tremplins, à sortir leurs premiers projets et à écumer les scènes de la région en solo ou en collectif. C’est en 2020 qu’ils décident ensemble de fonder CYMATIC et de produire un projet en deux parties : Un dernier jour de plus, Vol. 1 & 2.
Élus coup de coeur 2021 de la pépinière d’artiste, ils suivent des formations autour des
métiers de la musique et font des résidences où ils créent leur show, coachés par DJ Djel de la Fonky Family. Ils sortent leur premier EP « Un dernier jour de plus, Vol. 1 » en février 2022 et obtiennent rapidement un premier passage en radio nationale (FIP). Après s’être produit sur scène aux côtés d’artistes reconnus comme « La Rumeur », « Dowdelin », « Makala » et « Altin Gun », Ie groupe de quatre rappeurs sort son second EP « Un dernier jour de plus, Vol. 2 » le 29 Juillet 2022.
De retour en studio, CYMATIC prépare un projet pour cette fin d’année 2022.

Soundcloud
Facebook
Instagram

///////////////////////////////////////////////////
FUR

En résidence du du 24 au 30octobre

F.U.R est un trio à mi-chemin entre digital et acoustique, punk furieux et incantations provençales, le tout syncopé par une rythmique post-industrielle. Composé de Charly Kochowsky, Jean-François Aragon et Benjamin de Sainte Marie, F.U.R entremêle les sons digitaux et acoustiques sur des boucles intemporelles ; quant au chant : la langue sacrée provençale alterne avec le vernaculaire français pour sublimer la force de la musique radicale dite de tradition populaire.

Facebook
Site