DISPOSITIFS DE PROFESSIONNALISATION

Accompagner les artistes sur la définition et la construction d’une stratégie adaptée à leur développement de carrière.

CONTACT :
Anne Marsetti
Coordinatrice de la formation, de la professionnalisation et de l’entreprenariat culturel
am[at]amicentre.biz

Mise à jour : octobre 2021


 

pratiques
DISPOSITIFS DE PROFESSIONNALISATION

BE ON

LES ARTISTES ACCOMPAGNÉS EN 2022

BE ON

LES ARTISTES ACCOMPAGNÉS EN 2022

MANOIR MOLLE

Math-lo-fi microtonale pop, projet solo de Marion Molle, 1/2 de Jean Marie Mercimek. Après des études d’art à la Gerrit Rietveld Academie aux Pays Bas, de retour en France, Marion divise son temps entre la musique et les arts visuels. Elle publie un premier Ep format K7 sur le label Indian Redhead Records en 2018, puis un vinyl de Jean Marie Mercimek (projet duo avec Ronan Riou) en 2020 sur le label d’ambient belge Aguirre Records. Ensemble ils ont parcouru les routes des salles et festivals de musiques alternatives de France et Belgique. 
La musique de Manoir Molle est celle d’un rêve légèrement dérangeant, les textures et rythmiques créent des images mystérieuses, une sorte de carnaval terreux bercé de chant lumineux.
Instagram
Soundcloud

Dates à venir :
>21 mai | SOÑJ Festival | Hanvec
>27 mai | Divagation concerts | Bruxelles

POSITIVE PRAXIS

Déjà pleinement intégré au paysage rock-psyché en tant que batteur de Rendez-Vous et ex Quetzal Snakes, Guillaume Rottier passe en front et nous livre un nouveau projet solo entre dream pop et post-punk métronomique bricolé. Un romantisme exacerbé passé à la moulinette cold, où collages sonores et poésie sélective s’entremèlent tel un corps dansant sur des chansons déguisées.
Instagram


LUUFA

La pop des antipodes de l’esprit. Elle est chaude et légère, musclée et psyché. Résident des interstices, Luufa rassemble des mondes apparemment contradictoires dans des vortex incandescents. La pop y cohabite avec la dance, les expérimentations électroniques, l’indie, le tout avec un esprit punk. Vous allez danser jusqu’à ce que vous fondiez dans l’inconscient collectif sur des sons avec le groove de Soulwax, la fraîcheur de Gorillaz et le chaos de Jackson and his Computer Band.
La muscle pop est faite pour danser, se lâcher et voyager. Le ridicule ne tue pas il est libérateur. Le corps danse pour que l’esprit s’échappe et la musique est un canon à couleurs. À l’aide de sa guitare sidérale et de ses amis les toys, Luufa nous embarque pour un trip enflammé et pailleté.
Français-Américain, Luufa n’appartient nulle part. Le projet est né à Hawaii alors qu’il ne s’occupait que de surf et de maraichage. Le plongeon définitif se fit avec le retour en France après 10 ans passés à l’éviter. Aujourd’hui les tropiques sont loins mais c’est aujourd’hui dans la chaleur et l’intensité de Marseille qu’il poursuit sont chemin.
Instagram
Facebook
Soundcloud
Spotify

Dates à venir :
>début juin | Sortie d’un EP chez Egoist Records
>17 juin | Grisbi | Marseille
>1er juillet | Delta Festival | Marseille

NORMAL CRACRA

Blanche Lafuente et Sean Drewry font du sale, mais pas plus que n’importe qui. C’est finalement assez normal d’être sale. Parce qu’ils sont enfants de musiques expérimentales, le duo craque pour une musique qui attrape le corps en même temps que l’esprit et qui vous fait entrer en transe par le battement d’une dissonance autant que par le son régulier de la grosse caisse. Ce qui émerge est une musique de mélanges : acoustique et électronique, rythmiques efficaces et recherche sonore, improvisation et écriture, musiques traditionnelles et musiques de laboratoire.
Les deux musicien.nes sont actives dans les scènes de musiques improvisées, noise, et free jazz. L’une tourne avec le groupe free-punk Qonicho D ! avec Morgane Carnet et Fanny Lasfargues, le trio flûte, harpe et batterie Nout (avec Delphine Joussein et Rafaelle Rinaudo) ou encore le groupe de punk expérimental Mamiedaragon (avec Thomas Dunoyer de Segonzac, Nina Garcia, Jeanne Guien). L’autre apparaît localement au sein de l’ensemble Grand8, et du groupe fantasque Sven Jalsco (avec Fabrizio Fenu, Vincent Roussel).
Avec Normal Cracra, l’enjeu est de repousser encore les frontières qui se forment entre ces différentes niches musicales, et mettre en mouvement le corps pour retrouver l’énergie de la musique de danse traditionnelle dans cet univers sonore souterrain. Ce travail a déjà démarré avec le danseur de popping Stark, avec qui ils développent un spectacle danse et musique freestyle, Pagaille.
Normal Cracra est organique, explosive, joueuse, humaine mais pas trop humaine.
Instagram

Dates à venir :
>26 mai | Francofolités - Biennale des écritures du réel | Marseille
>27 mai | Data avec Sven Jalsco | Marseille
>16 juin | Vidéodrome2 avec Sven Jalsco | Marseille
>2 juillet | Charlie Jazz Festival avec Nout | Vitrolles
>23 juillet | Marseille Jazz des Cinq Continents avec Nout | Marseille